Faut-il mettre les Warning ?

Quelle est donc cette histoire de warning ? Qu’est ce que cela vient faire sur un site d’éducation canine et de comportement ?

J’ai regroupé sous ce terme les codes utilisés dans le monde cynophile pour indiquer que son chien a besoin d’espace et ne doit pas être aborder frontalement.

Certains parlent que méthodes inutiles , d’autres pensent même qu’utiliser ces codes serait néfaste. Alors il m’a semblé que cet article serait intéressant. J’attends vos commentaires et vos expériences !

L’histoire d’un concept

A l’origine, il y a « The Yellow project » (http://www.theyellowdogproject.com) qui est une grande campagne d’information sur ces chiens qui ont besoin d’espace. Il est alors recommandé de fixer un ruban jaune au collier ou à la laisse du chien. Cela signifie qu’il ne doit pas être approché sans accord du propriétaire.

yellowdog

L’utilisation de rubans et de codes couleurs n’est pas une nouveauté ! Dans le milieu hippique, cela se pratique depuis bien longtemps, et ce dans la plupart des pays.

La grande majorité des cavaliers connaissent le fameux ruban rouge qui signifie qu’il vaut mieux éviter de passer derrière ce cheval ou de marcher trop près derrière lui en promenades car il est susceptible de botter. D’autres couleurs sont utilisées mais sont bien moins connues

codecouleurchev

Les dossards venus de l’Amérique du Nord ont aussi été adopté par des éducateurs-comportementalistes reconnus, tels que le centre Vox animae (http://www.vox-animae.com ). Le centre Québecois BELI (http://www.beli.ca/dossard-dentrainement-beli.php) en est aussi un grand ambassadeur.

beli

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux éducateurs et comportementalistes français le recommandent aussi, tel Ludivine Felzinger (http://en1tour2patte.jimdo.com ) « Je suis à 100% pour. Je trouve que l’utilisation n’est pas encore bien connu et c’est dommage. Beaucoup d’accidents arrivent par exemple lorsque des gens veulent caresser un chien sans se poser la question de savoir si celui-ci est à l’aise avec les contacts ou non . Ces accidents pourraient être évités avec un signal préventif ».

Il existe aussi d’autres alternatives pour prévenir les gens du besoin d’espace de votre chien. Les adeptes des harnais Julius-K9 peuvent par exemple faire faire sur leur site un velcro personnalisé (sachant qu’il existe déjà des versions officielles « en formation », « no food »). J’ai pour ma part fait faire un velcro « en rééducation ».

easy

On peut aussi penser au collier lumineux. Les codes lumineux vert/rouge fonctionne instinctivement avec les humains qui ont l’habitude de ces significations. Faire porter un collier lumineux rouge peut servir d’alerte. J’ai déjà utilisé ce type de collier et cela est assez efficace mais je l’associe toujours au harnais ou au dossard.

A qui cela s’adresse ?

Si beaucoup pensent que ces types de Warning sont réservés aux chiens agressifs, ils sont en fait utilisés dans bien des situations.

Il y a donc les chiens qui en auront besoin longtemps, tout au long de leur ré-éducation. Ce sont les chiens réactifs aux humains ou à leurs congénères qui ont besoin d’une certaine distance pour ne pas se déclencher et se transformer en furie.

Il y a aussi les chiens ayant manqués de familiarisation et qui sont plus sensibles, qui sont inquiets face à certains éléments du monde et qui ont besoin que l’ont respecte leur zone de confort, même s’ils ne réagissent pas forcément de façon agressive.

Au cours de sa vie, le chien peut aussi avoir des moments où il a besoin d’espace, de calme ou tout simplement d’être abordé plus sereinement.

Les chiots par exemple ne sont pas tous capable émotionnellement de voir arriver franchement sur eux des gens, certes armés de bonnes intentions, mais trop démonstratifs, trop bruyants etc.bb

A l’inverse, avec un chien âgé, on peut aussi trouver un intérêt à mettre des Warning. Avec l’âge, les chiens souffrent souvent d’arthrose et un contact trop brutal ou sur certaines zones peut leur faire mal et provoquer une réponse tout aussi brutale. Ils ont aussi la vue qui baisse, ou une moins bonne ouïe, du fait, ils peuvent réagir violemment à une approche qu’ils n’auraient pas bien pu percevoir. Mettre un dossard ou un ruban jaune à un chien âgé ou blessé évite ce genre de déconvenue.

Lorsque son chien est malade, on peut aussi mettre les Warning. Déjà car un chien affaibli a moins envie de contact et a besoin de tranquillité. Ensuite car, il est peut être contagieux ? Dans ce cas, la demande d’espace peut aussi protéger les autres chiens en évitant qu’ils ne s’approchent trop près de votre petit malade.

Enfin, les Warning peuvent aussi être intéressants lors des chaleurs des chiennes. Notamment parce que celles-ci sont plus irritables et souvent moins tolérantes durant cette période. Ensuite car il est de bon ton d’éviter toute situation pouvant mener à une saillie non désirée !

Comment s’en servir et quand ?

Le ruban ou le dossard doit être utilisé dans tous les lieux publics, de la rue au club canin. Ils peuvent, comme nous l’avons vu plus haut, être utilisés chaque jour ou de façon ponctuelle, à certains moments de la vie du chien.

Certains s’en servent uniquement dans les lieux un peu exigus où le chien risque d’être soumis à des approches trop franches. C’est le cas de Rachel et de son chien Jenko « Mon chien est plutôt sympa dans la rue mais dans les espaces clos, il réagit parfois de façon inquiétante pour moi et pour les autres. Lorsque je vais chez le vétérinaire, je lui met son dossard. Les autres personnes me posent alors des questions sur le pourquoi du comment. Cela nous permet d’entamer une conversation et d’expliquer la situation. Ils comprennent alors qu’il n’est pas bon de laisser leur chien venir trop près du mien. J’ai préféré le dossard au ruban car c’est plus clair pour les gens qui ne connaissent pas le principe. »

Pour Mickaël qui participe régulièrement à des promenades de groupes avec sa chienne Aria, le ruban jaune est un indicateur de quand sa chienne peut jouer avec d’autres et de quand elle doit être laissée tranquille. « Arda fait des crises arthrosiques de temps en temps, en attendant que ses médicaments fassent effets, elle peut avoir des douleurs qui la rende grincheuse. Elle supporte mal l’approche des chiens les plus foufous et ne peut pas jouer avec eux comme les autres jours. Les gens du groupe de promenades connaissent le ruban jaune, je leur en ai parlé et lorsque je le fixe sur la laisse d’Arda, ils comprennent qu’ils ne doivent pas laisser leur chien venir en liberté sur elle »

Attention a ne pas isoler le chien par ce biais

Bien sûr, il ne s’agit pas d’isoler votre chien et de le cantonner, au sens propre, comme au figuré à son étiquette de chien ayant besoin d’espace. Il est bien sûr conseiller de travailler avec un professionnel pour améliorer la situation et le rendre plus à l’aise en société.

Un chien affichant des Warning sera par définition moins approché. Il ne pourra donc pas améliorer sa socialisation ou sa familiarisation aux humains. Il est donc capital de faire un bon travail d’habituation ou de rééducation en ce sens.

A côté de ça, le risque est nul dans le cas des chiens portant des Warning sur de faibles durées. Je pense ici aux chiennes en chaleurs ou aux animaux en convalescence.

Là où il faut faire vraiment attention, c’est aux chiots et jeunes chiens. Les isoler des interactions serait vraiment néfaste pour leur équilibre et leur socialisation. Durant leurs premières semaines, les chiots doivent côtoyer un maximum de gens et de chiens. On peut en revanche les protéger d’un trop grand nombre d’interactions ou de contacts trop directs, trop brusques. Par exemple, leur mettre un petit dossard pour aller au marché ou dans des lieux très fréquentés. On l’utilisera plus facilement avec des chiots sensibles qui pourraient être sensibilisés par des contacts exubérants.

Les mauvaises langues diront…

Comme pour toute idée et méthodes, il y a aussi des détracteurs. Quels sont leurs arguments ?

« Cela stigmatise le chien ! »

C’est un peu vrai. Mais en même temps, lorsque l’on a un chien réactif par exemple, on est déjà regardé de travers. On doit déjà faire face à des remarques, souvent désagréables. Pour l’avoir vécu, beaucoup de propriétaires de ce type de chien préfèrent qu’on les remarque avec un dossard en formation que tenant la laisse d’un chien « fou furieux-mal élevé ».

Ensuite, même si ce n’est pas marrant, lorsque l’on a un chien malade ou en ré éducation, on devrait bien se fiche de ce que penses ou dises les gens. L’important c’est notre chien et son bien-être!

« De toute façon personne ne connaît ce signal »

Ceci est un très bon argument pour s’opposer au ruban jaune. Je suis assez d’accord. Les personnes non cynophiles, peu portées sur Internet ou travaillant en méthodes traditionnelles ne connaissent pas la signification du ruban jaune. Ils ne le respecteront donc pas. Tout au plus il remarqueront cette petite fantaisie.

Cependant, il en va différemment avec le dossard ou les velcro de harnais. Toute personne, non cynophile peut comprendre. La situation est écrite presque noir sur blanc et le dossard rappelle ceux des chiens d’assistance que chacun connaît.

Ceux qui maîtrisent bien ce code couleur, connaissent normalement les chiens, les méthodes positive etc. Il y a donc de fortes chances qu’ils aient les bases de la communication canine (signaux d’apaisement etc.) et n’aient donc pas besoin d’être prévenu qu’un chien est mal à l’aise avec les autres chiens ou humains. Mais ils peuvent être alertés dans le cas des chiens malades, âgés ou des chiennes en chaleurs.

warning

« C’est idiot car on isole encore plus un chien qui a besoin de contacts pour avancer »

Oui, comme je le disais plus haut dans cette article, c’est un risque qui n’est pas négligeable pour les chiots et jeunes chiens. Pour les autres, le risque est moindre et, en tant qu’éducatrice, je ne pourrai conseiller l’usage de Warning sans un vrai travail de rééducation à côté.

« Ce n’est pas aux autres d’éduquer votre chien ! »

Oui et non. Non, ce n’est pas aux autres d’éduquer votre chien. C’est votre chien, votre responsabilité et de plus c’est à vous de choisir votre méthode. Sans compter que vous êtes le mieux placer pour connaître votre chien et ses réactions.

Mais oui, les autres peuvent, avec votre accord, vous aider dans l’éducation ou la rééducation de votre compagnon. Même de façon indirecte. Déjà en ignorant ou en ne renforçant pas un mauvais comportement de votre chien. Ensuite en ne le sensibilisant pas avec une approche ou une interaction trop vive etc.

Le fait de mettre un ruban ou un dossard ne vous fait pas pour autant demander de l’aide aux personnes que vous croisez. Il sert avant tout à les prévenir, à assurer leur sécurité, la vôtre et celle de votre chien. Il vous permet de contrôler les interactions. Ensuite si vous voulez faire participer des amis ou des passants de façon X ou Y…. Libre à vous.

Attention toutefois à souligner un point essentiel. Un chien qui ne porte aucun warning ne doit pas pour autant être abordé vivement, par surprise ou de toute façon, sans l’accord de son propriétaire. Un chien, reste un chien, ruban jaune ou pas !